Le « système universel de retraite » envisagé par le gouvernement fonctionnerait par répartition et en points et couvrirait toutes les catégories d’actifs pour leurs revenus jusqu’à trois plafonds de la sécurité sociale. L’âge légal de départ à la retraite serait maintenu à 62 ans et des mécanismes de solidarités, tels que les pensions de réversion, seraient conservés. C’est ce qui ressort de la présentation, le 10 octobre 2018 par Jean-Paul Delevoye et Agnès Buzyn, du « premier bilan et orientations de travail » en vue de la réforme des retraites.

Source : wk-rh.com / Liaisons Sociales Quotidien, 12/10/2018

Lire la suite de l’article