Pour obtenir les indemnités chômage, ne plus venir travailler en espérant être licencié est une stratégie périlleuse.

Votre job vous sort par les yeux, mais votre employeur refuse de signer une rupture conventionnelle ? Vous ne voulez pas non plus démissionner car vous diriez alors adieu aux indemnités chômage ? Seuls quinze cas « légitimes » de démission donnent effectivement droit à une allocation de retour à l’emploi (ARE) versée par Pôle emploi. Bientôt seize, si le fait d’avoir un projet de reconversion sérieux devient un nouveau motif valable, une fois le projet de loi avenir professionnel adopté.

Marianne Rey – lentreprise.lexpress.fr – 31/05/201

Lire la suite ICI